Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Aller au contenu principal

La Conférence foncière de la Banque mondiale qui aura lieu du 13 au 17 mai 2024 vise à éclairer les investissements dans le secteur foncier ; faire progresser le dialogue politique multipartite, les partenariats et l’élaboration de politiques fondées sur des données probantes ; et partager des connaissances sur les meilleures pratiques et la recherche innovante. S'appuyant sur sa riche histoire et les commentaires des parties prenantes, la nouvelle Conférence foncière proposera une variété de types de sessions pour améliorer la qualité de l'échange de connaissances et catalyser les réformes, les investissements et les initiatives du secteur foncier aux niveaux national, régional et mondial.

La conférence sera organisée en trois types de sessions :
1. Séances thématiques : ces séances de 90 minutes mettront en lumière les innovations opérationnelles mondiales liées au thème et aux sous-thèmes de la Conférence annuelle : (1) Garantir la titularisation pour la durabilité ; (2) Technologies terrestres pour la croissance verte ; (3) Administration foncière pour l’action climatique et la résilience aux catastrophes ; et (4) l’administration foncière dans un contexte d’urbanisation rapide. Ils visent à partager les meilleures pratiques mondiales et à faciliter le partage des connaissances entre les régions.
2. Sessions de l'Initiative mondiale pour la terre : ces sessions visent à catalyser les politiques multipartites mondiales et les initiatives de partenariat pour faire avancer l'agenda foncier mondial (par exemple, la campagne Stand for Her Land). Elles peuvent inclure un mélange de sessions sur invitation uniquement et de sessions ouvertes à tous les participants et peuvent durer de deux (2) heures à huit (8) heures.
3. Séances de recherche : ces séances comprendront des présentations et des discussions techniques sur des documents de recherche innovants sur tous les aspects des politiques foncières et de la gouvernance foncière et viseront à renforcer la base de données factuelles pour l'élaboration des politiques. Ils seront consacrés à des présentations dans un cadre de type séminaire pour permettre un débat académique. Le département de recherche de la Banque mondiale invite à soumettre des articles présentant des recherches innovantes sur tous les aspects de la gouvernance foncière et ses liens avec la croissance économique partagée, la résilience et la réduction de la pauvreté, pour présentation dans le cadre d'un parcours de recherche. Les articles de recherche complets d'une longueur comprise entre 6 000 et 10 000 mots ou, pour une analyse en cours à titre exceptionnel, des résumés de 1 000 mots contenant une description de la méthodologie, des données utilisées et des résultats attendus, doivent être soumis via le site Web de soumission et d'inscription des articles . Avec la résilience climatique, le genre et l’utilisation des nouvelles technologies comme thèmes transversaux, les domaines prioritaires pour la soumission des articles :

• Droits fonciers urbains, emplois et marchés financiers
• Droits fonciers ruraux, marchés et transformation structurelle
• Fiscalité foncière et valorisation foncière pour les services publics
• Gestion des terres publiques, surveillance de l'utilisation des terres et financement climatique
• Institutions foncières, conflits et économie politique
• Utilisation des « mégadonnées » pour améliorer la gouvernance et l'utilisation des terres.

Un comité consultatif académique sélectionnera les meilleurs articles à présenter lors de la conférence sur la base (i) de la rigueur méthodologique (60 %) ; (ii) pertinence politique (30 %) ; et (iii) la clarté de l'exposé (10 %). un parcours distinct pour les jeunes chercheurs (doctorants et supérieurs) qui comportera des discussions et des commentaires sur les articles d'éminents chercheurs sera organisé.

Date limite de soumission des articles : 3 décembre 2023
Communication d'acceptation papier : 6 janvier 2024

Afin de faciliter l'interaction avec les décideurs politiques participant au volet opérationnel de la conférence, les soumissions doivent, en plus du résumé, inclure un résumé non technique mettant en évidence les implications politiques et le potentiel de suivi. Lors du processus de soumission, les auteurs doivent également indiquer s'ils seraient intéressés à ce que leur article soit pris en considération pour une éventuelle publication dans un numéro spécial d'une revue spécialisée.

Pour plus d'informations, cliquez ici pour visiter la page officielle de la conférence foncière de la Banque mondiale.