Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Aller au contenu principal

Huit ans après l'adoption de l'Agenda 2030, plusieurs pays sont confrontés à des défis considérables dans le suivi des objectifs dans de nombreux domaines politiques, notamment en matière d'indicateurs fonciers et de genre. La disponibilité et la qualité insuffisantes des informations statistiques sur les indicateurs des ODD entravent la capacité des décideurs politiques à générer des réponses politiques efficaces et fondées sur des données probantes et à mettre en œuvre l’Agenda 2030.

L'atelier sur la promotion des droits fonciers des femmes et la mise en œuvre des indicateurs ODD 5.a.2 et 1.4.2 en Asie occidentale et au-delà, qui aura lieu en ligne le 14 décembre, a été organisé par la CESAO des Nations Unies en collaboration avec la FAO, ONU-Habitat, GLTN et l’Initiative pour la terre arabe. L'atelier contribue aux efforts visant à créer une compréhension commune parmi les producteurs de données sur la manière de collecter, mesurer et diffuser les indicateurs des ODD, en particulier ceux qui sont moins couramment produits dans la région arabe, afin d'augmenter la production de données et d'améliorer les flux de données nationales vers les utilisateurs et agences dépositaires.

L'événement, ciblant les statistiques officielles des pays arabes, les points focaux régionaux, sous-régionaux et nationaux en matière de genre des agences dépositaires, les partenaires et autres parties prenantes clés, vise à :

  • Sensibiliser les institutions nationales à l'importance de l'ODD 5 pour l'Agenda 2030 ainsi qu'à la nécessité d'améliorer la collecte de données sur les ODD 5.a.2, 5.1.1, 5.a.1 et 1.4.2 comme référence pour rendre compte des progrès réalisés ;
  • Renforcer les capacités des institutions nationales à collecter des données sur l'indicateur 5.a.2 des ODD, notamment en discutant des défis et des bonnes pratiques dans la région et au-delà ;
  • Déclencher une discussion éclairée sur les défis des femmes rurales en Asie occidentale et les moyens de faire progresser les droits fonciers des femmes et l'égalité des sexes afin de promouvoir une transformation rurale inclusive et un développement durable.